Edito de la semaine 2017/12

Immenses lecteurs de l’édito et créatifs avertis, ces quelques mots sont pour vous,

A l’heure du bac philo ou presque, nous pourrions nous demander « En photographie, êtes-vous nature ou culture ? ».

Pour faire vite, la nature serait l’inné, la culture serait l’acquis. La nature aurait la fraîcheur du regard d’un enfant, la culture aurait la richesse d’une anthologie de la photo contemporaine.

Il y a 3 ans, je rencontrais la directrice du Studio Harcourt, avant d’y travailler un an et je luis disais combien il y a avait un peu d’Harcourt chez chaque photographe. Que l’on tente de faire pareil ou franchement différent, les images majeures de ce fameux studio ont contribué à modeler nos références visuelles.

Il en est de même pour une grande photographe américaine mise à l’honneur en Arles en ce moment : Annie Leibovitz. Si ce nom ne vous dit rien, il n’en est rien de ses images que nous connaissons tous, car elles font partie de la culture mondiale. John Lennon nu et Yoko, quelques heures avant sa mort, c’est elle. La pochette de Born in the USA de Springsteen, c’est elle.  Je passe sur Demi Moore, Michael Jackson, Arnold S… C’est la star des photographes de stars. Nous avons tous un peu d’Annie Leibovitz dans notre livre d’images intime. Alors allez voir et revoir ses portfolios. Elle a commencé au magazine Rolling Stones et à ce titre a eu accès à l’intimité des plus grands, un peu comme Jean-Marie Périer le raconte quand il était le photographe de Salut les copains et passait ses week-ends avec BB, Delon ou photographiait James Brown à la descente de son jet privé.

Tiens donc, faites un petit jeu et partagez avec nous en bas de page dans les commentaires les 5 artistes qui pour vous vous ont le plus construit votre culture visuelle. Moi ça serait Sieff, Avedon, Leibovitz, Pierre et Gilles, B. Rheims… A vous…

Cette semaine, Roturier gagne « Une série à offrir », trompettes et tambours, paillettes et feu d’artifice. Bravo.

Nous vous proposons cette semaine une mission liquide « l’eau dans tous ses états ». Quand il fait chaud, on voit de l’eau… A vous de jouer.

Et bien sûr, n’oubliez pas « fraternité et vivre ensemble », nous comptons sur vos contributions.

Allez, les vacances se approchent, la lumière de fin de journée dure longtemps. C’est le moment de remplir votre portfolio et de partager vos plus belles séries avec nous.

Belle semaine.

 

Jean-Philippe Riant
Story-teller en chef du Championnat de France de Photo

 

ID JP

Mon portrait « Executive » chez Harcourt

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

A propos de l'auteur