08-07 Edito de la semaine

JP_DSC_0656Chers voyageurs, aventuriers, promeneurs, flâneurs, tous porteurs d’un appareil à enregistrer la lumière,

Après l’insolite dans la ville que nous publierons la semaine prochaine – après 1,2,3 roues : mission que vous pouvez encore utiliser comme support de votre création ce week-end, voici « La vie dans la ville », afin de vous fournir un prétexte de faire de la photo humaniste, plutôt plus que moins. Alors à qui pense-t-on quand on parle d’humains urbains ?

Personnellement, je regarderais en premier Sanders, Brassaï, Willy Ronis, Cartier-Bresson, d’autres un certain Robert… la liste est longue, et vous pouvez en consulter une ici. Pourquoi une liste, pour chercher des idées, pour semer des références dans notre mémoire visuelle, pour réagir au quart de tour quand l’instant décisif pointe le bout de son nez, quand le Kairos se manifeste.
Et là j’entends des fâcheux dire « Oui, mais bon, la photo c’est spontané, on s’en fout de ceux qui ont fait des photos il y a si longtemps, des photos qui nous touchent pas parce qu’elles sont belles mais parce qu’elles titillent la nostalgie. » Ce n’est pas complément faux, mais quelle plaisir de curieux de voir des regards posés sur la vie, sur l’Homme, des références qui nourrissent notre propre vision.
Au fait, je vous dois des excuses. Le classement du prologue publié la semaine dernière n’était pas complet. J’en assume la faute, je me suis autoflagellé, mon dos est en sang, mais cette semaine le classement est juste, complet, et tout et tout. Nous avons gardé tous ceux qui avaient été annoncés la semaine dernière et nous arrivons à 57 qualifiés pour le prologue. Regardez le classement, nous sommes tous séduits par la variété, la qualité, la créativité.
Enfin, je tiens à féliciter les malins qui font des séries sur les parcours, premièrement ils ont plus de chance de se retrouver en finale ; deuxièmement ils font des choses que nous avons beaucoup appréciées. Faites comme eux, c’est l’essence même de ce Championnat.
Rappelez-vous que des séries sont exposées au Déclic Hôtel tout l’été.
Allez, profitons de la lumière de l’été, et partons à l’assaut de la vie dans la ville, même si c’est juste une maison isolée, c’est une miniville à partir d’une tente de camping.

A la semaine prochaine.

Jean-Philippe Riant
Directeur et campeur à ses heures

 

Gamesh-0550

Tous les ans à Paris, fin août, la procession du Dieu Ganesh rassemble les communautés Hindouistes, pour un défilé insolite et pleins d’humains dans la ville. C’est une occasion incroyable d’images surprenantes

Gamesh-0369

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

A propos de l'auteur